Accéder au contenu principal

Les chemins du patriotisme sont parsemés d’embûche


 

 
Alors que je m’apprêtais à aller déposer une gerbe de fleurs à l’entrée de la grotte de Ghar El Frachih, à l’occasion du 171ème anniversaire des enfumades des Ouled Riah, je lis sur mon mur le message suivant émanant de Monsieur Ali Farid Belkadi…à qui j’avais posté la veille l’enregistrement de l’entretien de Brahim Senouci sur la radio BEUR FM…entretien dans le quel Brahim Senouci restitue avec la rigueur qui le caractérise, les péripéties ayant abouti à la découverte des cranes de nos valeureux combattants et dont il attribue nommément la paternité à Ali Farid Belkadi...je pensais très naturellement que cette histoire de préséance et de paternité n’avait plus de raison d’être, d’autant que l’essentiel était codifié parfaitement et de manière chronologique irréfutable par les médias et par les écrits…moi qui croyais très sincèrement que la controverse n’avait aucune raison d’être, voilà que Ali Farid Belkadi relance la diatribe en des termes insoutenables et totalement injustifiés et injustes…tout en me demandant de me tenir à l’écart… 
…c’est bien mal me connaitre et surtout douter de la solidité de mes liens, des mes amitiés et de ma capacité de discernement toute paysanne…je vous livre pour lecture les deux écrits échangés entre le Chercheur Primo Découvreur des cranes des combattants algériens du Musée de l’Homme de Paris et ma modeste personne signataire de la pétition et ami incorrigible de tous les patriotes et donc du plus valeureux d’entre nous…l’universitaire, chercheur, auteur et intellectuel Brahim Senouci…
 
Le Message de Ali Farid Belkadi
“J'ai écouté l'émission, ton ami est ignoble c'est le moins que l'on puisse écrire , je n'ai pas trouvé "par hasard" ces têtes du Muséum de Paris, selon ce fumiste j'aurai trouvé par hasard ces têtes, alors que j'ai remué ciel et terre, les autorités français, depuis Sarkozy, le président du MNHN , Guiraud, Froment, Mennecier. J'ai passé des mois à rechercher et à les retrouver ces restes mortuaires, j'ai les lettres du Museum, les ecvhanges de émals. Ceci les responsables Froment et Mennecier du MNHN peuvent en témoigner. L'historien Gilles Manceron que j'ai rencontré aussi, à l'époque aucun Algérien ne s'est jamais manifesté ni pour me soutenir, ni pour m'aider en quoi que ce soit. J'ai passé 3 années à écrire le livre, qui raconte aussi bien Zaatcha que la plupart sinon tous les cherifs et leurs insurrections. Je me souviens de Brahim Zitouni, simple signataire de ma pétition au mois de mai 2011, qui m'a écrit , à l'époque il s'informait de mes écrits. Voilà qu'il tente de récupérer totalement mes travaux en slalomant sur le siège Zaatcha. L'histoire n'est pas faite de bagout. Je lui propose un débat à ce fumiste, sur Beur-FM, puisqu'il veut se faire un nom. L'enregistrement dénote ce que tout le monde sait, c'est une basse saloperie ton pote mon ami. La Palestine qu'il prétend défendre est mal barrée avec un type pareil”.

La réponse de Aziz Mouats
“ Toujours aussi excessif, toujours aussi vindicatif...à mon avis tu fais un mauvais procès à Brahim Senouci...et tu l'accuses à tort...son souci premier était de continuer le travail que tu avais entamé...la pétition que tu as initiée n'ayant pas abouti...fallait-il en rester là? ou devrions-nous engager une autre pétition? Brahim Senouci et ses nombreux amis ont en décidés autrement...ICI PERSONNE ne cherche à s'attribuer tes travaux...travaux qui sont consacrés à travers les médias et dans les cercles d'initiés...je pense que Brahim a commis une seule erreur, celle de ne pas t'avoir demandé l'autorisation d'utiliser tes photos...en universitaire accomplis et cartésien, en humaniste convaincu, en chercheur éprouvé et en intellectuel droit dans ses bottes et fort de ses convictions, il continuera son action jusqu'au bout...et nous sommes des milliers à le soutenir et à le suivre aveuglément... Ton attitude est pour le moins sournoise...car ce que tu souhaites et exiges c'est qu'il t'attribue la paternité de "Sa Pétition" - devenue par la force des choses NOTRE Pétition- sous prétexte que la tienne - qui 'n'avait malheureusement pas aboutie, lui est antérieure...j'avoue que ta démarche m'a interloqué...d'abord parce qu'elle n'est en rien rationnelle et ensuite parce que tu emploies des termes qui n'ont pas leur place entre gens de si agréable compagnie...Quant à l'engagement de Mon Ami aux cotés du combat légitime des Palestiniens, je t'oriente vers les sionistes d’Israël et de France...ils te donneront la réponse la plus cinglante...comme je ne suis pas un affidé des noms d'oiseaux que tu utilises sans vergogne et à l'encontre d'un collègue et d'un ami irréprochable à tous points de vue...je te demande de revenir à de meilleurs sentiments et de retrouver la raison et le bon sens...puisque tu me demande de rester à l'écart, je te dis très froidement, que je défendrais mon ami jusqu'à ce que mort s'en suive...car le sang de ses parents et celui de ma famille se sont mêlés pour délivrer ce pays de l'asservissement colonialiste...il n'est pas question que le dépositaire malgré lui d'un tel lignage se taise lorsque son frère de sang et de justice se trouve injustement attaqué...fut-il par un universitaire de ton calibre...
...enfin, un ultime rappel, bien que je doute de son effet- il s'agit de faire revenir au pays des restes dont la symbolique du combat devrait nous inciter à la plus simple des humilités...celle de se taire lorsque la Nation se réconcilie avec son histoire et ses braves chouhada”... 
 
Mostaganem le 19 juin 2016,
171 ans après les enfumades de Ghar El Frachih, Nekmaria, Algérie

Commentaires

Ali Farid Belkadi
Ali Farid Belkadi Tu fais partie de la horde mon ami. Noble d'origine par mes ancêtres je suis au dessus de la mêlée. Je suis redoutable dans le propos, mais le problème n'est pas avec toi, je ne me trompe jamais de cible. A propos de ta rengaine nationaliste, je te l'ai déjà dit : Enfant j'ai connu le Centre de Tri de Béni-Messous et la Villa Sesini. Ali Farid Belkadi
Aziz Mouats
Aziz Mouats ça n'est ni le moment ni le lieu pour faire étalage de ses lignages ou des ses convictions...il s'agit juste de se serrer les coudes et d'avancer sans blesser quiconque...tous le monde sait qui tu es et d'où tu viens...juste un petit chwya d'humilité..ça ne fera de mal à personne...et surtout respecter son prochain et son voisin sans haine et sans outrance...
Ali Farid Belkadi
Ali Farid Belkadi Je ne comprends pas, tu parles de : "sang de ses parents et celui de ma famille se sont mêlés pour délivrer ce pays de l'asservissement colonialiste" et tu me demandes de ne pas parler du sang des miens, du sang de mon lignage, mon ancêtre Roi d'Alger est mort Moudjahid , il a été décapité à Thénia en 1527, en voulant libérer Alger du joug des turcs, son mausolée détruit par le tremblement de terre de Boumerdés n'a jamais été reconstruit par les autorités. Il reste quelques pierres livrés à l'abandon et aux chacals, çà aussi c'est de l'histoire.
Aziz Mouats
Aziz Mouats Le sang de tous les Chouhada se déverse dans un seul fleuve...celui du patriotisme...c'était pour te signifier que nos liens sont très anciens et très puissants puisque tissés dans le sacrifice pour le combat libérateur...à ce titre, je t'invite à etre moins impulsif et surtout le moins insultant possible et si tu as des choses à faire valoir, recours à la justice et pas à l'invective et à l'insulte...ça me choque et ça fait très mal...te rends-tu compte du mal que tu fais? tout ça pour un simple égo...reviens à la raison...surtout que tu te dis descendant d'un lignage royal...
Hamoud Zitouni
Hamoud Zitouni Quand la cupidité se confond avec l'aveuglement cela génère l'outrance de la vanité et le langage odieux. Jamais l'histoire de notre pays n'a connu ce genre de tentative de hold-up aussi vile. Je retiens avec un certain amusement que la colère enfant gâté provoque un télescopage de noms. Je reste écœuré devant l'infamie et le langage ordurier bien révélateurs
Saci Belgat
Saci Belgat un pugilat de coqs du village-
Hafid Mouats
Hafid Mouats J'invite M Aziz Mouats et M Ali Farid Belkadi à se calmer un peu et revenir à la sagesse. Vous êtes la bonne élite intellectuelle du pays, vous être patriotes pourquoi " des tirs amis", ou des tirs sur de bons alliés, puisque vous militez pour les bonnes causes et qui sont communes à vos convictions, comme par exemple le retour au pays de ces crânes, que les étudiants français utilisent pour leurs études. Ne pas nous décevoir chers amis, on a besoin de vos énergies, les temps futurs sont difficiles et on a besoin des éclairés pour nous guider. Pour les autres commentateurs , prière de ne pas compliquer les choses, Aziz et Farid sont mes modèles. Da3wa a3wacher comme disent nos sages, laissez l'orage passer chers respectables Messieurs.
Hafid Mouats
Hafid Mouats Hamoudi Zitouni et Saci Belgat, bechouiya men fadlokom, nos enfants sont sur facebook aussi, ils ne doivent par prendre une autre image sur nous les adultes, laissons Farid et Aziz s'expliquer publiquement ou en privé, j'ai confiance en eux, ils vont trouver un terrain d'entente, car ce sont des gens biens.
Ali Farid Belkadi
Ali Farid Belkadi Tu te trompes ya Saci Belgat,il s'agit d'une simple mise au point
Aziz Mouats
Votre réponse...

Hamoud Zitouni
Hamoud Zitouni Je n'ai aucun problème avec Aziz. Il le sait très bien. Je n'ai fait que donner mon opinion sur une sorte de hold up éhonté de faits de notre histoire connus de puis très longtemps déjà qu'on ose en faire, odieusement, sans sourciller une "invention" propre. Il ne reste que le "dépôt légal" et le brevet sur les cadavres de personnages illustres de notre histoire !!!! Le patriotisme sincère de mon ami Aziz en particulier et celui des signataires de la pétition (que j'ai signé sans hésiter) en général fait l'objet d'une infâme récupération par un chasseur de titres usurpés ! Dans cette lancée, qui va s'approprier de la "trouvaille" ou la " découverte" ou_ pire encore_ "l'invention" des cendres d'Amirouche et El haouès, des ossements de Zoulikha OUDAI la Chercheloise, ceux du père de Aziz MOUATS et des centaines de milliers de martyrs de la cause nationale morts sans sépulture dans leur propre pays ou dans le lointain exil ? Non ce n'est pas un combat de coq comme le qualifie maladroitement mon ami Saci. Je le vois comme un combat de la dignité contre l'imposture. Et cela concerne tous les citoyens qui aiment leur pays et respectent ceux qui ont écrits les pages glorieuses de son Histoire.
Saci Belgat
Saci Belgat le combat de coq du village , tu n'as rien compris à mon propos , à moins que tu le déformes pour!!!!! - il s'agit de ce malheureux combat entre les 2 protagonistes, l'un qui revendique la paternité de la découverte , l'autre qui (maladroitement) engage une pétition en oubliant de signaler qu'une autre personne l'avait fait avant et qui s'envoient des noms d'oiseaux - sinon sur le reste je suis entièrement d'accord. Je ne fais que regretter ce malheureux pugilat qui ne passera pas inaperçu chez les geôliers des restes de martyrs. STP Hamoud, la prochaine fois essaie de faire attention dans tes commentaires- ça commence à déborder -
Hamoud Zitouni
Hamoud Zitouni Rouh taftar y'a Saci.
Aziz Mouats
Votre réponse...

Aziz Mouats
Aziz Mouats Désolé Saci, sois tu fais fausse route, sois tu n'as rien compris, soit tu fais exprès...sois c'est Ramadhan qui parle pour toi...je ne vois pas pourquoi et dans quel pays, quelqu'un qui monte une pétition devrait preter allégeance à toutes les autres pétitions...ç ressemble à un prêche du samedi...3an Abi Sofiane, 3an abi Houreyra, 3an El Boukhari, 3an Muslim...
Hamoud Zitouni
Hamoud Zitouni Je crois bien qu'il a les neurones bien brouillés notre amis commun.
Aziz Mouats
Votre réponse...

Hafid Mouats
Hafid Mouats Je pense que rien n’empêche à d’autres personnes, d’autres associations ou autres organismes de prendre le train en marche pour une bonne cause , une pétition a été lancé en 2011, une autre en ce moment, peut être que c’est la bonne opportunité et tant mieux… si elle a été bien relancé et avait encore ramené du concret, l’essentiel est que les choses ont bougé dans le bon sens. Non... dans cette houleuse polémique que j'ai suivi depuis avant hier , je vois qu'il y a des dessous dans tout ça, je pense à des règlements de compte sur fond idéologique. Surtout de la part de ceux qui utilisent le langage de l’invective ( et il y en a dans cette polémique qui n'est pas sereine du tout), de la part des incendiers et de ceux qui remuent les plaies datant du 15é siècles, allons tout ça ce n'est pas du sérieux.
Aziz Mouats
Aziz Mouats Baraka Allah fika ya Oustedh Hafid Mouats...
Aziz Mouats
Votre réponse...

Hafid Mouats
Hafid Mouats Voici un commentaire plein de bon sens et de sagesse et qui va dans mon optique, de la part d'un internaute sur cette polémique qui ne devait pas avoir lieu normalement : "Regaiguia Rachid: "Il n’y a pas un seul algérien qui ne reconnait pas à Monsieur Ali Farid Belkadi le mérite d’avoir alerté en 2011 sur l'existence de restes mortuaires, des crânes secs pour la plupart, des premiers chouhadas, au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et d’avoir lancé une pétition en ligne appelant les autorités algériennes à entreprendre auprès de l’Etat français, les démarches nécessaires» au rapatriement en Algérie de ces restes mortuaires.
Cela n’empêche personne d’entreprendre une initiative dans le même sens que la première ; Monsieur Ali Farid Belkadi n’a-t-il pas espérer « qu’un homme politique estimable ou quelque député exemplaire, cela existe, se manifesteront dignement, à titre officiel, afin que les morceaux du corps de ces héros nationaux authentiques soient rapatriés » ?
Tout un chacun ne doit que se réjouir : l’initiative de Monsieur Brahim Senouci à répondu bien à ce vœu et elle a fait bouger les choses : notre ministre des moudjahidine n’a-t-il pas affirmé : «L’Etat va rapatrier les restes de résistants algériens» ?"
Merci Monsieur Ali Farid Belkadi, merci Monsieur Brahim Senouci.
Aziz Mouats
Aline Lancel
Aline Lancel Parce qu'il aurait été le premier à alerter sur la présence des crânes de résistants algériens au muséeum de Paris, m.belkadi autoproclamé " découvreur " (sic) de ces restes, prétend avoir un regard sur toutes les actions qui tournent autour de "sa découverte". Il semble suggérer que cette cause (récupérer et rapatrier les restes de ces résistants) est son monopole, sa propriété et qu'il faudrait le citer comme on citerait un scientifique qui aurait mis au jour un grande découverte ou un penseur qui aurait développer une thèse révolutionnaire... En lisant son message ci-dessus, j'ai du mal à croire que ce monsieur est un chercheur. J'ai signé et fait circuler la pétition lancée par Brahim Senoussi sans me soucier de savoir qui le premier a lancé l'affaire, l'essentiel étant de faire bouger les institutions - ce que cette dernière pétition semble avoir atteint - en Algérie et en France pour rapatrier les restes de nos résistants. Et tant pis pour l'ego de m.belkadi
Hamoud Zitouni

Hamoud Zitouni Vous avez bien résumé l'objet de cette polémique et ses non dits. Je viens de de constater que le gouvernement algérien ne semble pas insensible à cette affaire. Je vous en donne le lien : http://www.jeune-independant.net/Les-37-cranes-de...
L’affaire de la restitution des 37 crânes de résistants algériens du début de la colonisation française, dont les restes mortuaires (...)
jeune-independant.net

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Brahim Hasnaoui, un Fellah en béton

De Boabdil à Sidi Mejdoub

Autant je comprends la tristesse et la douleurs de ceux qui ressentent très sincèrement cette issue comme une agression contre leur patrimoine, autant je ne comprends pas pourquoi ont n'a rien fait pour sauvegarder ces lieux remplis d'histoire...
Je connais cet endroit depuis l'année 1971...je connais la plupart des familles qui y possédaient une maison ou un cabanon, j'ai appris à connaitre le passé glorieux de ce lieux d'histoire et de patriotisme...j'ai été choqué lorsque l'ex wali Maabed avait pris la décision de procéder aux expropriations, puis je n'ai pas cherché à comprendre pourquoi de nombreux propriétaires ont accepté les offres d'expropriation...j'ai soutenu les groupe présidé par mon ami Mejdoub Kaid Omar...nous avons longuement discuté de ce qui était possible de faire pour sauver le site...puis j'ai vu les premières démolitions et j'ai eu le coeur serré...maintenant il faut se dire les choses frontalement, est…

Boudjedra entre Dahra et Béni Chougrane

La venue de Rachid Boudjedra en Oranie a été marquée par ses haltes dans l'opulente cité de l'Emir Abdelkader et à travers un parcours mémorables dans le Dahra occidental. Son passage à la libraire Art et Culture, en plein coeur d'Oran, est à oublier. Le public constitué essentiellement de journalistes s'est distingué par son mutisme. Seule une sémillante universitaire s'est distinguée par une judicieuse présentation du prolifique romancier national. Avec une sobriété remarquable, elle parviendra à faire le tour de l'homme et de son oeuvre. Les rares échanges avec Rachid Boudjedra se concentreront essentiellement sur son livre pamphlet dont l'un des protagonistes n'est autre que l'ex chroniqueur du QO, L'auteur de la répudiation en profitera pour rappeler sa mise au point concernant le passage relatif à l'implication de KD dans le GIA. De manière directe et sans aucune équivoque, Rachid Boudjedra fera son mea-culpa, reconnaissant qu'à …