Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2011

L’Islam, version Obama...

Une dépouille mortelle...fut- elle celle de Bin Laden...n'a-t-elle pas droit à certains égards...que la Grande Amérique a crut bon de fouler aux pieds...c'est à mon sens une grande erreur...je précise que je n'ai rien à voir avec la nébuleuse intégriste créée et financée par les USA...mais la mise à mort puis la disparition du corps de Bin Laden sont bien commodes...elles évitent tout procès et donc toutes révélations sur les connexions avec la CIA et autres services secrets à travers le monde...Obama qui est un peu musulman sait que les morts ne son jamais immergés en Islam...que les américains tuent Bin Laden, il a été leur allié puis s'est retourné contre eux...c'est dans la nature des choses ..de la guerre...une salade bien américaine en somme...quoi de plus normal...mais une fois mort, sa dépouille n'appartient pas aux USA...elle appartient à sa famille...ce sont ces erreurs qui creusent les fossés entre les religions...qu'à Dieu ne plaise...mais les a…

Hommage à Mohand Issad

Adieu Maître
A tous ceux, de plus en plus nombreux, qui traversent tristement leur vie et la nôtre, portant en bandoulière la géographie de leur appartenance primaire, tu répondais : je suis de Sougueur. C’était ta manière, tranquille et ferme, de revendiquer fièrement ton appartenance au terroir de l’Algérie et de se revendiquer par la même de la seule foisonnante et indépassable diversité de son histoire humaine. A quelques siècles de distance, les mêmes terres et les mêmes valeurs qui t’ont vu naître et grandir t’ont fait voisin d’Ibn Khaldoun. Les seuls référents qui motivaient alors ton appréciation et tes choix dans la vie étaient : l’honnêteté, le savoir et la rigueur. Depuis 1962, tu as formé toute une génération de juristes, dont plusieurs comptent aujourd’hui parmi les plus éminents, et lorsque la médiocrité a chassé les meilleurs parmi tes pairs, tu as dénoncé tous les faussaires et les fossoyeurs de notre chère université. Tu ne t’es naturellement pas fait que des amis ; m…