Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2012

Plaidoyer pour la valorisation des produits du terroir

À l’initiative du ministère de l’Agriculture, la wilaya de Mostaganem a abrité, les 10 et 11 décembre, un séminaire sur la valorisation des produits agricoles locaux. À l’initiative du ministère de l’Agriculture, la wilaya de Mostaganem a abrité, les 10 et 11 décembre, un séminaire sur la valorisation des produits agricoles locaux. Inaugurée par Rachid Benaïssa, le ministre de l’Agriculture, la rencontre s’est déroulée en présence de 180 participants dont pas moins de 17 étrangers. A leur tête, le DG de l’Agriculture de l’UE ainsi que les représentants du ministère des Affaires étrangères et de l’UE à Alger. La nombreuse assistance, composée de cadres et techniciens ainsi que de fellahs, de responsables d’instituts et de représentants des filières agricoles et d’élus locaux, a vu l’intervention de nombreux orateurs. Après les discours protocolaires, les présents ont été conviés à suivre pas moins de dix communications. C’est ainsi que Hamdani du ministère de l’Agricultu…

Mobilisons-nous pour Tarek El Yahiaoui

Un journaliste Algérien atteint de Spina Bifida menacé d’expulsion de l’hôpital de Strasbourg

Hospitalisé depuis plus d’un mois à Strasbourg, le jeune journaliste Tarek El Yahiaoui, originaire de Mostaganem, est en phase d’expulsion de l’hôpital strasbourgeois où il a été admis en urgence. Atteint de Spina Bifida, lui-même président de l’association algérienne éponyme, il s’est retrouvé  en grande difficulté alors qu’il se rendait à un congrès où il était invité. Muni d’un visa et d’une assurance voyage, il a été admis en urgence absolue. Après plusieurs semaines de prise en charge au niveau de l’hôpital alsacien, la direction de ce dernier l’aurait menacé d’expulsion s’il ne signait pas un engagement de régler une somme que certaines sources évaluent à 40.000 euros. Il s’agit certainement des frais d’hospitalisation ainsi que des honoraires engendrés par une éventuelle opération. Dans son cas, ce serait une opération lourde et certainement onéreuse qu’il n’est pas capable de financer…

Frissons Catalans

L'insurrection de Novembre dans le Dahra

La stèle oubliée de Benabdelmalek Ramdane


Erigée afin de commémorer la mort au champ d’honneur du premier membre des «22» historiques de la Guerre de libération, la stèle de Benabdelmalek Ramdane continue de narguer le temps et le bon sens. Construite il y a une trentaine d’années, son architecture, digne de l’art soviétique des années de plomb, n’est qu’un vulgaire accolement de parpaings que recouvrent avec une naïve maladresse des carrés de ce vieux granito des années 70. Située en bordure de la forêt de Belekhelouf, la construction s’offre aux curieux sans aucun charme ni aucune esthétique digne de la symbolique qu’elle est censée représenter. En effet, c’est à quelques centaines de mètres de l’endroit où est tombé au champ d’honneur, le jeudi 4 novembre 1954, le combattant Benabdelmalek Ramdane.

Il venait de boucler ses 26 ans et à l’époque, sa mort était presque passée inaperçue. En tout cas, si l’endroit n’a jamais fait l’objet de la moindre contestation, les circ…