Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2011

L'auto suffisance alimentaire est-elle possible en Algérie?

Rachid Sayoud: « En céréaliculture, le défi de l’autosuffisance alimentaire devient possible »
Rachid Sayoud, expert international en céréaliculture est catégorique, nos céréaliers sont capables de relever le défi de l’autosuffisance, du moins pour ce qui est du blé dur et du blé tendre. A la condition que l’on y mette les moyens techniques et financiers, que l’on applique un itinéraire technique rigoureux et que l’on puisse récolter et engranger toute la récolte. L’augmentation des rendements permettrait de réduire de 30% la superficie consacrée annuellement à la céréaliculture. La pratique du semis sans labours améliorerait la structure du sol, réduirait les effets de l’érosion et assurerait de meilleurs rendements. L’enjeu : une économie de plus de 3 milliards de dollars que l’on paye en contrepartie de l’importation de 6 millions de tonnes de blé. Entretien réalisé le 05 mai 2009 par Aziz Mouats

PS: L'entretien a été publié dans son intégralité dans le mensuel "L'Eco"…

Enfin un acte de bravoure nationale...

Energies renouvelablesSignature d'un mémorandum entre Sonelgaz et Desertec Industry InitiativeRiyad Hamadi TSA lien:  http://www.tsa-algerie.com/economie-et-business/signature-d-un-memorandum-entre-sonelgaz-et-desertec-industry-initiative_18517.html Un mémorandum d'entente dans le domaine des énergies renouvelables a été signé ce vendredi 9 décembre à Bruxelles entre Sonelgaz et l'entreprise allemande Desertec Industry Initiative (Dii), a indiqué un communiqué du groupe public. Le renforcement des échanges d'expertise technique, l'examen des voies et moyens pour l'accès aux marchés extérieurs et la promotion commune du développement des énergies renouvelables en Algérie et à l'international sont au cœur de ce "partenariat stratégique".

L'entendement a été ratifié par le PDG de Sonelgaz, Noureddine Boutarfa, et son homologue de Dii, Paul Van Son, en présence du Commissaire européen chargé de l'Énergie,  Gunter Oettinger, et du ministre de l&#…

Gilbert Meynier ravive les mémoires

Des moments inoubliables passés aux cotés de Gilbert Meynier lors de son dernier passage en Algérie. Entamée à Constantine et poursuivie à Skikda, Tlemcen, Oran, Mostaganem, Alger et Tizi Ouzou, entre le 8 et le 20 novembre dernier, la tournée a permis à ce grand ami de l'Algérie et de son Histoire de rencontrer des universitaires et des paysans. C'est à Benabdelmalek Ramdane et à Nekmaria (respectivement 32 et 85 km à l'est de Mostaganem) que l'illustre hôte des Algériens a retrouvé les traces des massacres coloniaux, notamment lors de la visite de la grotte de Nekmaria, où le sinistres Pelissier fera enfumer toute une tribu des Ouled Ryah -soit plus de 1200 personnes ainsi que leur bétail- entre le 18 et le 21 juin 1845. Ce sont ces moments d'émotions et de recueillement qui sont restitués à travers cette chronique en deux temps: un rappel sur le séjour dans le Dahra et une interview publiée dans El Watan Week End, pour parler de la mémoire et de la commémoration…

Le paracétamol peut tuer....

Un très bel article repris dans Le Figaro ...à lire et à relire attentivement ça nous évitera bcp d'ennuis, voire de dommages irréversibles....Même faible, le surdosage de paracétamol est dangereux Par Anne Prigent - le 25/11/2011 Présent dans toutes les armoires à pharmacie, le paracétamol peut se révéler redoutable pour le foie. En France, c'est la première cause de greffe de foie pour hépatite aiguë grave. Avaler une grande quantité de paracétamol d'un seul coup peut provoquer une hépatite fulminante, la plupart du temps mortelle. C'est pour cette raison qu'en Angleterre, ce médicament est fréquemment utilisé dans les tentatives de suicides. Mais dépasser les doses autorisées de façon régulière se révèle également particulièrement toxique pour le foie, selon une étude publiée le 23 novembre dans le British Journal of Clinical Pharmacology.
Sur 663 patients hospitalisés pour des lésions hépatiques graves provoquées par le paracétamol, les trois quarts avaient a…

3 mousquetaires au paradis: Chenini rejoint Belalia et Djaker

Agé de 75 ans, Hadj Habib Chenini vient de s’éteindre. Ancien fonctionnaire de l’Éducation nationale, il fut tour à tour enseignant de Lettres Arabes au lycée de Mascara avant d’en devenir censeur.Jeune, il fera ses classes à Constantine à la médersa de Cheïkh Benbadis avant de rejoindre le lycée Franco-Musulman de Tlemcen. Selon d’anciens élèves du lycée Djamel Eddine El Afghani de Mascara, il aurait même effectué un séjour à la Zitouna de Tunis. Une fois sa scolarité aboutie, le jeune homme sera affecté en qualité d’enseignant de lettres arabes à Tlemcen; il était alors âgé de 22 ans. Entamée dès 1958, sa carrière sera interrompue juste après l’Indépendance puisqu’il fera partie du groupe qui participa activement à la mise en place du Touring Club d’Algérie aux côtés d’Ali Zazou. Mais très vite sa passion pour l’enseignement sera plus forte. C’est ainsi que 3 années après l’Indépendance, il reprendra l’enseignement au niveau du lycée Djamel Eddine El Afghani de Mascara.

La France décore nos tortionnaires

La prochaine présidentielle française pourrait bien remuer nos mémoires blessées. Les anciens ultras de la guerre d'Algérie semblent avoir le vente en poupe vers une réhabilitation qui fera retourner dans sa tombe à la fois les anciennes victimes de la guerre d'Algérie, nos valeureux martyrs et tous les hommes épris de justice. Voici un avant-gout de ce que sera le 50ème anniversaire de l'Algérie Algérienne. Si en France, l'opinion publique se mobilise, qu'en est-il de l'Algérie officielle et patriotique?
Le texte ci dessous est emprunté grâce à l'obligeance de la LDH Toulon:
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1977

Hélie de Saint Marc nommé Grand-croix de la Légion d’honneur ?



article de la rubrique les deux rives de la Méditerranée > la France et son passé en Algérie
date de publication : dimanche 6 novembre 2011



Depuis quelques jours, un bruit court avec insistance selon lequel le commandant Hélie de Saint-Marc serait prochainement élevé à …