Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2011

Un réplique de Kamel Daoud et un mail de Yasmina Khadra

 Attendue, la réponse de Kamel Daoud est là....entre temps, Boussayar a reçu un mail de Mohamed Khadra qui a valu une réponse à son auteur...j'attends l'accord de Yasmina Khadra pour publier cet échange... Encore plus indigné, Monsieur Khadra par Kamel Daoud Ambassade du Bahreïn à Paris pour bien souligner le caractère de tirs groupés, mise au point tonitruante, débarquement d'alliés. Il ne manquait plus, hier, en réponse à l'indignation du chroniqueur, qu'un bataillon du «bouclier de la péninsule» envoyé par les Saoudiens. L'ambassade y confirme qu'une poétesse Bahreïni a été arrêtée parce qu'elle a dit un poème contre la monarchie et Yasmina Khadra ajoute qu'elle a présenté ses excuses à la télé du Roi (sachant ce que valent les excuses télévisées sous les dictatures). Pour les autres morts de la place de la Perle, et bien ils sont morts. On aurait pu s'arrêter au comique de la situation d'un écrivain de talent qui explique qu'il va au R…

Mohamed Moulesshoul au secours de Yasmina Khadra

Trop longue…bien trop longue la réponse de Yasmina Khadra. A mon avis, s’il s’était limité au dernier paragraphe celui que je surligne en vert, ça aurait donné de la hauteur, de la consistance et de la profondeur, voire du panache, que dis-je ! de l’élégance à la réplique de Yasmina Khadra. Hélas, comme un fauve blessé, il a foncé tête baissée dans le petit cagibi de Kamel, pensant le défoncer une bonne fois pour toute…c’est loin d’être gagné…c’est au moins la preuve que même en étant un grand et richissime romancier, on a toujours besoins d’un agent de communication…Désolé de le rappeler ici, Yasmina Khadra a laissé parlé la canonnière de Mohamed Moulesshoul…du pain béni pour Kamel Daoud, dont la réplique ne pourra ne pas être fulgurante…excellent pour lancer le débat de l’été…2011…celui de la révolution Arabe qui est l’invitée surprise de cet échange épique…Boussayar

Droit de réponse de Yasmina Khadra Il est des gens qui, si on venait à étaler sous leurs yeux toutes les splendeurs de …

Kamel D alias Kamel Dynamite explose Y Khadra

C'est Indigne, monsieur Khadra ! par Kamel Daoud La jeune Ayat EL Ghermazi est (était) âgée de 20 ans. Elle écrivait de la poésie et elle est morte après avoir été violée par une dizaine de soldats. Où ? Au Bahreïn. Dans ce pays, la répression des manifestations a été sanguinaire, féroce, inhumaine. Les manifestants y sont condamnés à mort, poursuivis jusque dans les hôpitaux, surveillés et stigmatisés. Les médecins qui soignent les blessés ont été arrêtés, « disparus », radiés. Pour sauver sa monarchie, le roi de l'île a usé du pire : d'abord coller aux Bahreïnis en colère l'étiquette de mouvement chiite manipulé par l'Iran, les confessionaliser, puis les frapper avec une armée importée, « le bouclier de la péninsule », mercenaires saoudiens venus au secours pour stopper l'effet domino dans la région. Les monarchies se devaient, en effet, d'être solidaires contre leurs peuples de crainte de subir les révolutions qui secouaient les « républ…

internationalisons le Pentagone et la CIA

Sujet : Internationalisation de la foret Amazonienne !?
Discours du ministre brésilien de l'Éducation aux Etats-Unis.
Pendant un débat dans une université aux Etats-Unis, le ministre de l'Éducation Cristovao Buarque, fut interrogé sur ce qu'il pensait
au sujet de l'internationalisation de l'Amazonie.
Le jeune étudiant américain commença sa question en affirmant qu'il espérait une réponse d'un humaniste et non d'un Brésilien.

Voici la réponse de M. Cristovao Buarque.

En effet, en tant que Brésilien, je m'élèverais tout simplement contre l'internationalisation de l'Amazonie.
Quelle que soit l'insuffisance de l'attention de nos gouvernements pour ce patrimoine, il est nôtre.

En tant qu'humaniste, conscient du risque de dégradation du milieu ambiant dont souffre l'Amazonie, je peux imaginer que
l'Amazonie soit internationalisée, comme du reste tout ce qui a de l'importance pour toute l'humanité.
Si, au nom d'une…

Un article de la LDH Toulon

Alain Juppé et les grottes du Dahra

article de la rubrique les deux rives de la Méditerranée > l’Algérie et la France, aujourd’hui
date de publication : mardi 21 juin 2011 lien :http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article4513


« Il faut regarder notre passé commun en face » a déclaré Alain Juppé lors de sa visite à Oran le 17 juin dernier. Et notre ministre des Affaires étrangères, citant le discours de Nicolas Sarkozy à Alger le 3 décembre 2007, a poursuivi en évoquant « le caractère injuste de la colonisation et les maux qu’il a engendrés [1] ». Comme on aimerait que de telles déclarations ne soient pas réservées à un public algérien ... Il s’en est fallu de peu que cette déclaration soit faite le jour même de l’annonce de la découverte de restes humains des victimes des enfumades des grottes du Dahra organisées par le colonel Pélissier les 18 et 19 juin 1845. Il est peu probable qu’Alain Juppé ait eu présent à l’esprit ce sinistre épisode du temps de la conquête, quand il a déclaré à …

Juppé chute sur un os...des Ouled Riah...

Les ossements des Ouled Ryah narguent Alain Juppé A l’initiative de l’université de Mostaganem, un groupe de chercheurs s’est impliqué dans l’organisation d’une journée commémorative. C’est hier, le 20 juin, qu’une rencontre s’est déroulée au niveau de l’auditorium Med Benchehida de kharrouba. Rehaussée par la présence d’Abdelkader Ouali, secrétaire général du ministère de l’intérieur, la rencontre a réuni une affluence record. Outre une exposition de toiles réalisées par les élèves des arts plastiques, les visiteurs ont pu admirer une exposition de photo retraçant la vie de labeur et de souffrance de la population du Dahra Occidental. Fruits de mes propres pérégrinations, le catalogue s’est voulu un hommage à cette population qui a tant souffert par le passé et qui continue de survire sur une terre fertile et austère. Mais incontestablement l’évènement majeur des cette commémoration aura été la découverte d’os humains et de relique effectuée la veille par votre serviteur qui accompagn…

Os humain et reliques retrouvés dans la grotte de Nekmaria

Dialogue entre les Ouled Ryah et Juppé
Chers Amis, voici le scoop le plus douloureux de ma carrière, je viens de rentrer de Nekmaria et j'ai été entrainé par des descendants des Ouled Ryah à rentrer dans la grotte...un peu hésitant, vu l'insistance de mes nouveaux amis, je me décide à les suivre, je descend très difficilement à travers un conduit étroit de plus de 3 m et me retrouve à l'intérieur d'un grotte...sous la poussière et les pierres mes compagnons d'outre tombes sortent un long os humain, une omoplate et plusieurs vertèbres cervicales...un bâton en thuya servant à maintenir les tentes – reconnaissable grâce à une entaille servant à maintenir les cordes- et des reliques...166 ans jour pour jour après les enfumades...j'en suis secoué pour le restant de ma vie....l'épreuve est très lourde à porter. Pourquoi, l'orphelin de Skikda, rescapé des massacres du 20 aout 55 j'en suis arrivé à venir déterrer les Ouled Ryah...morts asphyxiés par Pélissie…

Soyons au rendez-vous de l'histoire

Que sera l’ACPAD ? Association pour la Culture et le Patrimoine du Dahra Le but de l’association qui nous réuni consiste à préserver la mémoire historique et culturelle du Dahra et de mettre en valeur la région et son patrimoine en réhabilitant les métiers de l’artisanat traditionnel et de l’agriculture biologique afin de permettre l’intégration sociale, tout en sensibilisant la population locale aux questions d’environnement. L’association pourra mener par ailleurs des actions caritatives à l’intention des personnes les plus démunies de la région.
Les membres fondateurs donneront une assise solide à l’association et permettront par ailleurs d’être les garants de la préservation de la philosophie qui nous anime afin d’éviter toute déviations ou objectifs qui ne seraient pas les nôtres et qui tendraient à s’éloigner de nos valeurs et de notre identité.

Le Dahra nous appartient...son histoire aussi

Chers amis
 Voici venu le moment de se mettre ensemble afin de s'impliquer loyalement et en toute conscience dans la préservation et la reconnaissance des l'histoire du Dahra. Notre action, s'inscrit dans le cadre d'une association locale à caractère non lucratif et à spectre d'action varié. Avec les manifestations d'intérêt qui se font jours depuis la célébration de la fête de la victoire le 19 mars dernier, l'ensemble des institutions nationales à l'échelle centrale et locale se sont mobilisées afin de rendre visible l'histoire de la résistance populaire des tribus du Dahra sous la conduite du Cherif Boumaza. Cette célébration des enfumades du Dahra devrait servir de déclencheur d'une action à long terme que nous avons abordée avec quelques uns parmi vous, et ce depuis plusieurs années. Nous sommes tous d'accord que la connaissance des faits et méfaits du colonialisme est nécessaire à l'affirmation d'une conscience nationale, cepen…

Nekmaria la généreuse, recompensée, reconfortée, réhabilitée

Sur les traces d’Assia Djebar et de" l'homme du moment"
Une grande procession s'est ébranlée ce jeudi matin vers les pentes lacérées de NeKmaria. La veille , à l'école des Beaux-Arts, il y avait la foule des grands moments où l'histoire tremble, souffre et pleure...ils sont venus de toutes parts, d'Espagne, de France et de Tifariti...mais également de toute l'Algérie profonde, studieuse et indocile...des artistes de tous ages et de toutes conditions, avec en vedette américaine la sublissime Souheila Belbahar...un petit bout de femme au regard étincelant...une vraie source de bonheur et de joie de vivre...l'ayant juste connue à travers ses œuvres inclassables tant elles sont éclatantes, j'ai eu beaucoup de peine à fixer un regard profane et peut être profanateur sur elle...une artiste que j'admire au plus au point et qui comme une abeille est venue féconder notre patrimoine commun...oui bien sur qu'il y avait les autres, tous les autres …

Les massacres coloniaux taclent l'Amnésie

Les enfumades sur le devant de la scène
Après la visite du ministre des Moudjahidine lors de la célébration de la journée de la victoire, les enfumades du Dahra sont désormais au cœur des préoccupations des associations, de l’université ainsi que des artistes peintres.

Accompagné de plusieurs membres de l’exécutif, le wali s’est rendu sur le site abritant les grottes de Ghar El Frachih, lieu du drame ayant entraîné la mort de plus de 1200 membres de la tribu des Ouled Ryah. Une mort abjecte menée sans état d’âme par le colonel Pélissier à la tête de plus de 2500 soldats et supplétifs relevant du corps du Makhzen composé exclusivement d’autochtones ayant fait le choix de participer à la répression de leur peuple aux côtés de l’armée coloniale. Retranchés dans la grotte principale de Ghar El Frachih, hommes, femmes, enfants et animaux seront soumis à un terrible brasier qui sera entretenu durant toute la nuit du 18 au 19 juin 1845. Cet évènement sans pareil dans l’histoire de l’humanité n…