Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2018

Meursault, un criminel innocent

Ce texte prémonitoire de Khaled Ouaddah. Que je republie à l'occasion de la venue dans le Dahra, pour un circuit mémoriel, du romancier et pamphlétiste Rachid Boudjedra ...le texte est a mettre en relief avec la parution de son nouveau livre " Les contrebandiers de l'histoire"...ou l'impossible réconciliation avec les groupies de Sansal, KD, Bachi et autres renégats...


Albert Camus, une œuvre toujours revisitée
L'Etranger : un criminel innocent ?

Publié dans El Watan le 02 - 02 - 2006
la réalité du roman L'Etranger met mal à l'aise le lecteur. Mais d'où vient la force d'impact qui a fait de ce court récit l'objet de tant de commentaires, d'analyses et de réflexions illimitées parmi les critiques littéraires et dans le monde universitaire d'une façon générale ? C'est le caractère énigmatique du personnage de Meursault qui rend invisible la frontière entre la fiction et la réalité, à travers l'accomplissement …

Bouteflika sans Mehri...ou les clés de l'impasse

 En ces instants d'incertitudes, alors que le 5ème mandat est plus que possible, il est utile de revenir à l'essentiel. Sommes-nous en mesure de dégager une voie, meme très mince vers un changement de régime? Notre ami Djamal Eddine Belhadj, ancien sénateur et toujours patriote, vient de solliciter ses amis en vue de trouver un homme ou une femme capable de fédérer la sphère patriotique et de dégager un consensus en vue d'influer sur la future joute présidentielle de 2019. A lire les avis et commentaires, il est temps de cultiver le desespoir à grande échelle. Que l'on ne soient pas d'accord sur une personne, cela relève de l'entendement, mais que l'on se laisse aller au dépit ou au désespoir, cela n'est pas concevable. Modestement,j'ai donné mon avis...il n'est pas très optimiste, je le reconnais. Mais il a le mérite de fixer les limites de ce qui reste possible. Je disais donc qu'il est heureux que Bouteflika ne soit pas remplaçable. et qu…