Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2017

De Sidi Ahmed à Manhattan, le prix du sang.

Voilà 62 ans jour pour jour que j'attends de la France coloniale un geste d'apaisement. Voilà 62 ans que je revis ainsi que mes nombreux cousins et cousines les plus sombres heures de notre existence. En ce sinistre mardi 23 aout 1955, trois jours après l'insurrection qui a ébranlé l'administration coloniale et creusé un fossé de sang entre les deux communautés, ma famille a fait l'objet d'une abjecte répression. Ses auteurs, les soldats surarmés du 1er RCP. Qui ne nous ont rien épargné. Ni les exactions, ni les violences, ni les brimades, ni le feu, ni le napalm...ce récit qui ne m'a jamais quitté est conforté par l'article d'un "Pied-Noir" de mon quartier. Il s'agit de Michel Mathiot dont le texte retrace, grâce à des documents classés secret défense et à des témoignages rigoureux et poignants, dont celui, très précieux de Roger Balestrieri, le récit de ce que furent nos insoutenables souffrances. La répression fera pas moins de 20.0…