Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2017

Inextricable Berbérité

Mon amie Fatma Fetouma vient de commettre un texte sur sa page facebook...Elle y aborde un sujet grave...à tel point que contrairement à nos habitudes, les commentaires se sont fat très discrets...voire hostile..selon moi, l'affaire est plutôt mal partie..voici une approche désespérée pour dénouer l’inextricable écheveau...mais restons courtois, voici d'abord le texte de notre amie Fatma Fetouma:

Discutons, voulez-vous? Nous sommes tous BERBÈRES qu'on le veuille ou pas! C'est une réalité historique!
Nous le sommes, que nous soyons berbérophones ou arabophones! D'ailleurs, même les sourds muets d'entre nous le sont tout autant!! La berbérité est beaucoup plus une culture, des valeurs, un savoir vivre et un savoir être qu'une...langue.
Je ne réduis pas l'importance de la langue! Non! Mais je rappelle l'étendue et la multiplicité de ses fonctions.
Si elle était le seul moyen d'expression et de communication de nos aïeux, elle ne l'e…

Noël à Tartous

Voilà qu'à l'occasion des fêtes de Noël, que de nombreuses familles algériennes y sont associées, soit à la faveur de la religion chrétienne qu'ils pratiquent, soit à cause de la proximité avec des amis chrétiens, soit tout simplement à cause des liens familiaux qui font que de nombreux couples mixtes entretiennent une nouvelle forme de partage des pratiques et des usages que leurs enfants ou petits enfants ont hérité de leurs liens filiaux. Alors pourquoi autant d'étonnements et pourquoi autant de haine parmi de nombreux amis virtuels? Ayant eu l'insigne privilège de visiter la Syrie durant la terrible et sanglante décennie noire vécue par mon pays j'ai trouvé dans le Cham une seule nation, composée de plusieurs communautés religieuses mais partageant une seule et unique langue. Celle d'El Moutanabbi et du Saint Coran. C'est ainsi que le 24 décembre 1996, je me trouvais avec trois autres compatriotes dans la boutique d'un Arabe Syrien, Maronite..…

Med Bahloul, la thérapie par l'Art

Vous étiez beaux, vous étiez forts, vous étiez heureux...vous étiez fiers...de venir au musée Zabana...fêter l'art pictural...fêter l'amitié, fêter Mohammed Bahloul...Comment vous remercier? Pourquoi vous remercier? puisque dans vos sourires, dans vos regards,dans votre démarche, il y avait ce que l'on peut offrir de mieux..le réconfort, celui que l'on donne...celui que l'on reçoit...celui que l'on partage sans compter...celui par qui le bonheur devient possible...nous avons solidairement accompagné notre ami dans ses moments d'incertitudes...nous avons tous suivi avec une grande douleur son long et insoutenable combat contre la maladie...nous avons tous espéré sans grande certitude...mais nous n'avons jamais abdiqué...pour Mohammed, pour l'amitié, pour la vie...et puis, par petites touches, notre ami a trouvé les motivations auprès de chacun d'entre nous...c'est votre présence jamais démentie qui a aidé à l"accomplisseme…

Khadda, le citadin du Dahra

Brahim Hasnaoui, un Fellah en béton