Accéder au contenu principal

De Villepin, ou l'honneur de la France

  • Encore une fois, Dominique de Villepin ouvre l'oeil et le bon sur les massacres que commet Israel à l'endroit du peuple palestinien de Gaza, de Jérusalem et de la rive droite du Jourdain (Ramallah). Une tribune que publie le Figaro, un journal de la droite franchouillarde et parfois imbécile, là où sévit un certains Yves Thréard et un incertain Eric Zemmour...tous deux devenus soudain aphones, en vacances en Grèce probablement? Donc voici un appel, que dis-je une véritable plaidoirie pour que cesse la guerre et pour que cesse la manipulation et les silences complices de la France politico médiatique dont les responsables, depuis le palais de l'Elysées, à Matignon en passant par le sénat et l'assemblée nationale ainsi que les intellectuels organiques si prompt à casser de l'Arabe de banlieue et du Syro-Libyen quand ça les arrange...donc voilà une chronique qui nous réconcilie avec la partie des droits de l'Homme et du Citoyen....après 3 semaines de combats disproportionnés, de silence complice et de trahisons multiples, c'est à Dominique de Villepin que l'on doit cette saillie salutaire pour tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté, et à la France n'en a jamais manqué...à lire et surtout à partager avec tous vos amis...avec un clin d’œil aux amis juifs à l’intérieur et à l'extérieur d’Israël...un bonjour très particulier à André Nouschi...qui n'en pense pas moins...

  • L'inquiétant silence des banlieues
  • Car après faut pas s'étonner que dans les banlieues et pas que, ça se bouscule pour relancer le sempiternel débat sur l'intégration, l'assimilation, et que sais-je encore...les générations Beur sont tellement fragilisées par ailleurs qu'elles sont susceptibles de suivre n'importe quel prédicateur de mauvais augures...quand je vois la couverture de BFMTV...je ne peux ne pas comprendre la haine qui sourde...en parlant avec autant de sincérité et de sérénité De Villepin sauve l'honneur de la France...il est presque bien seul...autant à droite qu'à gauche...Pourtant, Netanyahou est en train de dériver juste pour leur ouvrir les yeux...Se payant sans ménagement aucun la tête dégarnie de Fabius et renvoyant dans les cordes Kerry, le secrétaire d'Etat US en personne...mais qui donc arrêtera cette furie? C'est pourquoi, le cri de de Villepin est salutaire y compris pour l'Amérique qui paye pour détruire ce que l'UE va reconstruire comme elle le fait à chaque fois.... et le silence d'Ashton...c'est un crash...

  • De Violette à Mandela
  • Cette guerre disproportionnée, asymétrique, ruineuse et honteuse aura des répercussions incalculables en France qui abrite l'une des plus importantes communauté musulmane du monde...comment expliquer qu'on empêche des gens de dire leur haine de la guerre et leur refus de voir mourir des enfants? pourquoi un enfant Palestinien n'aurait-il pas le droit à une protection comme l'enfant israélien? en principe Israël devrait aussi installer des batteries anti missiles aux alentours de Gaza...ces deux peuples ont le droit de vivre dans deux états, voire dans un seul état...regardons les 2 exemples extrêmes de l'Algérie et de l'Afrique du Sud...chez nous, plus d'un million d'européens, tous nés en Algérie, ont quitté leur pays natal pour la France métropolitaine, après une présence de 132 ans...est-ce qu'il n'y avait pas assez de places pour les deux communautés? Ce sont les injustices et les iniquités qui ont fait échouer le projet pourtant pas si folichon que ça du gouverneur Violette...et ce fut le début de la fin....rappelons- nous que ça s'est fait sous le premier gouvernement de gauche, en 1936, celui de Léon Blum et du Front populaire, encore et toujours ces satanés socialistes...mais que fait Jean Luc Mélanchon?...ne mélanchons pas tout...à chacun ses ambitions et à chacun ses trahisons...
  • lire ici la chronique de Dominique de Villepin: http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/07/31/31002-20140731ARTFIG00381-dominique-de-villepin-lever-la-voix-face-au-massacre-perpetre-a-gaza.php

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Brahim Hasnaoui, un Fellah en béton

De Boabdil à Sidi Mejdoub

Autant je comprends la tristesse et la douleurs de ceux qui ressentent très sincèrement cette issue comme une agression contre leur patrimoine, autant je ne comprends pas pourquoi ont n'a rien fait pour sauvegarder ces lieux remplis d'histoire...
Je connais cet endroit depuis l'année 1971...je connais la plupart des familles qui y possédaient une maison ou un cabanon, j'ai appris à connaitre le passé glorieux de ce lieux d'histoire et de patriotisme...j'ai été choqué lorsque l'ex wali Maabed avait pris la décision de procéder aux expropriations, puis je n'ai pas cherché à comprendre pourquoi de nombreux propriétaires ont accepté les offres d'expropriation...j'ai soutenu les groupe présidé par mon ami Mejdoub Kaid Omar...nous avons longuement discuté de ce qui était possible de faire pour sauver le site...puis j'ai vu les premières démolitions et j'ai eu le coeur serré...maintenant il faut se dire les choses frontalement, est…

Boudjedra entre Dahra et Béni Chougrane

La venue de Rachid Boudjedra en Oranie a été marquée par ses haltes dans l'opulente cité de l'Emir Abdelkader et à travers un parcours mémorables dans le Dahra occidental. Son passage à la libraire Art et Culture, en plein coeur d'Oran, est à oublier. Le public constitué essentiellement de journalistes s'est distingué par son mutisme. Seule une sémillante universitaire s'est distinguée par une judicieuse présentation du prolifique romancier national. Avec une sobriété remarquable, elle parviendra à faire le tour de l'homme et de son oeuvre. Les rares échanges avec Rachid Boudjedra se concentreront essentiellement sur son livre pamphlet dont l'un des protagonistes n'est autre que l'ex chroniqueur du QO, L'auteur de la répudiation en profitera pour rappeler sa mise au point concernant le passage relatif à l'implication de KD dans le GIA. De manière directe et sans aucune équivoque, Rachid Boudjedra fera son mea-culpa, reconnaissant qu'à …